Les secrets de la mercerie : bien choisir ses matières premières

Les secrets de la mercerie : bien choisir ses matières premières

4.9/5 - (10 votes)

La mercerie est un domaine qui possède ses propres secrets et astuces. Savoir choisir les bonnes matières premières pour la confection de vêtements ou d’accessoires textiles n’est pas une tâche aisée. Cet article vous dévoile ce que vous devez savoir sur les matières textiles pour faire des choix éclairés et responsables.

La décomposition des fibres : naturelles, artificielles ou synthétiques ?

La décomposition des fibres : naturelles, artificielles ou synthétiques ?

Les fibres naturelles

On distingue principalement deux types de fibres naturelles : les fibres animales, comme la laine ou la soie, et les fibres végétales comme le coton ou le lin. Ces dernières sont appréciées pour leur confort et leur douceur au toucher. Toutefois, il faut noter que leur production peut avoir un impact environnemental important.

Les fibres artificielles et synthétiques

Les fibres artificielles sont produites à partir de matériaux naturels transformés chimiquement, comme la viscose issue de la cellulose du bois. Les fibres synthétiques, quant à elles, proviennent de produits pétroliers. Ces matières offrent une grande résistance mais ont également un fort impact écologique.

  • Merry Style Short Cycliste Hotpants Legging Court en Viscose Femme MS10-391 (Noir,M)
  • ONLY Onlmoster S/s O-Neck Top Noos JRS T-Shirt, Vert (Balsam Green), 36 (Taille Fabricant: Small) Femme
  • Amazon Essentials Blouse Tissée à Manches Courtes Femme, Bleu Marine, L

Ainsi, choisir entre des fibres naturelles, artificielles ou synthétiques est un véritable enjeu. Celui-ci est d’ailleurs lié à la question environnementale, que nous allons aborder ensuite.

L’impact environnemental des différentes matières textiles

L'impact environnemental des différentes matières textiles

Le bilan carbone des textiles

Chaque fibre textile possède une empreinte carbone spécifique. Par exemple, l’empreinte carbone de la production de coton est particulièrement élevée, en raison de l’utilisation importante d’eau et d’intrants chimiques. D’un autre côté, les fibres synthétiques ont également un bilan carbone important, notamment à cause du raffinage du pétrole nécessaire à leur fabrication.

La consommation d’eau et les pollutions engendrées

Outre le bilan carbone, il faut prendre en compte la consommation d’eau et les pollutions engendrées par la production des matières textiles. Ainsi, la culture du coton nécessite énormément d’eau tandis que la fabrication de fibres synthétiques engendre des pollutions importantes.

Lire plus  Maîtrise de la surpiqûre : guide complet pour débutants

Ces éléments rappellent que le choix des matières premières en mercerie doit intégrer une dimension écologique. Mais il y a un autre critère important : l’impact de ces matières sur notre peau et notre santé.

Choisir son tissu en fonction de sa peau et de sa santé

Les allergies et irritations cutanées

Certaines personnes sont allergiques ou sensibles à certaines matières textiles. C’est par exemple le cas du polyester qui peut provoquer des réactions cutanées. Notre préconisation, tester au préalable les matières sur sa peau.

  • Rampi Hygiensoft Adoucissant pour vêtements et tissus hypoallergéniques Hygiénisant Haute Concentration Origine Végétale Formule pour Maison et Buanderie 5 kg
  • NAQI - Lotion Massage Ultra - Massage Profond des Tissus - Longue Durée & Hypoallergénique - Usage Professionnel & Personnel - Sans Parabènes - Testé Dermatologiquement - 5 l
  • Vert de Chanteclair – Adoucissant bébé doux talc – hypoallergénique, testé en métal, 100% actif d'origine végétale, extra doux sur les tissus, 45 lavages – 900 ml

La respirabilité des tissus

Certaines matières sont plus respirantes que d’autres. C’est le cas des fibres naturelles comme le coton et le lin qui permettent une meilleure régulation thermique du corps. Choisir un tissu adapté à sa peau et à sa santé est donc primordial, tout comme prendre en compte l’entretien de ces tissus pour garantir leur durabilité.

L’entretien des tissus et son effet sur la durabilité

L'entretien des tissus et son effet sur la durabilité

L’importance du lavage

Laver correctement ses vêtements permet de prolonger leur durée de vie. Pour cela, il est recommandé de respecter les instructions de lavage indiquées sur l’étiquette du produit. Notons que certains tissus nécessitent un entretien délicat pour ne pas être endommagés.

Le repassage et le séchage

Pour maintenir la qualité d’un tissu, il convient également de bien le sécher et de bien le repasser. Le séchage à l’air libre est souvent préférable tandis que le repassage doit se faire à une température adaptée au type de tissu.

Après avoir abordé l’entretien des tissus, passons à une autre question clé : que deviennent nos vêtements en fin de vie ?

Comprendre la fin de vie des tissus pour un choix écoresponsable

Le recyclage des textiles

Certains textiles peuvent être recyclés pour donner naissance à de nouveaux produits. Les fibres naturelles sont particulièrement adaptées à ce processus. En revanche, le recyclage des fibres synthétiques est plus complexe et moins répandu.

La seconde vie des vêtements

Lorsqu’ils ne sont plus portés, les vêtements ont souvent une seconde vie. Ils peuvent être revendus ou donnés à des associations caritatives par exemple. Comprendre la fin de vie des tissus permet donc d’adopter une démarche plus écoresponsable dans ses choix de matières premières.

Lire plus  Patrons de couture : guide d'utilisation pour débutants

Maintenant que nous avons parlé du cycle de vie des tissus, passons à un sujet tout aussi important : comment apprécier la qualité d’un tissu au toucher.

Les critères essentiels pour toucher et apprécier la qualité d’un tissu

La douceur et le confort au toucher

Certains matériaux comme le coton ou la soie sont largement appréciés pour leur douceur. Toutefois, il ne faut pas oublier que le confort ressenti au toucher est également déterminé par la façon dont le tissu a été tissé ou travaillé.

La résistance du tissu

Un autre critère important pour apprécier la qualité d’un tissu est sa résistance. Elle peut être testée en tirant légèrement sur le tissu pour voir s’il se déforme facilement ou pas. Après avoir fait le tour des critères essentiels pour évaluer un tissu, penchons-nous maintenant sur l’accompagnement possible dans une mercerie.

Se faire accompagner dans une mercerie : conseils et astuces

Le rôle des vendeurs en mercerie

Les vendeurs en mercerie sont là pour vous guider dans vos choix de matières premières. Ils connaissent parfaitement les caractéristiques des différents textiles et peuvent vous aider à faire un choix adapté à votre projet. N’hésitez donc pas à leur poser vos questions et à solliciter leurs conseils.

Les ateliers proposés par certaines merceries

Certaines merceries proposent des ateliers de couture ou de tricot afin de familiariser leurs clients avec les différentes matières textiles. Ces ateliers sont également l’occasion de découvrir des techniques de confection et d’entretien spécifiques à chaque type de tissu.

Vous avez maintenant une bonne idée de ce qu’il faut prendre en compte lors de l’achat de matières premières en mercerie. Il est temps de faire le point sur toutes ces informations.

Comprendre les différentes fibres textiles, leur impact environnemental et leur effet sur notre santé est essentiel pour bien choisir ses matières premières en mercerie. Il ne faut également pas négliger l’entretien des tissus pour garantir leur durabilité. Enfin, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans vos choix par un vendeur de mercerie ou à participer à des ateliers pour approfondir vos connaissances. Ainsi informé, vous êtes prêt à faire des choix éclairés et responsables.

Retour en haut